AccueilAccueil  Règlements  Background  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orbite de Viceron, trois invités spéciaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Venel
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500 000 000 000 000 000
Exp:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Mer 24 Mar - 22:34

Tout montrait à dire que cette journée serait assez calme, tranquille et sans grand événements, que je passerais une fois de plus une journée paisible dans mes quartiers. Cependant la tournure des événements en voulu autrement, effectivement, quelque chose venait de se produire, quelque chose de très "intéressant" selon les hauts placé de l'organisation.
Après avoir éteint le visio-communicateur, histoire de terminer la discussion avec les-dit hauts placés, ce fut au tour du larbin de service de m'informer de la situation, mais cette fois, avec plus d'explications. Ce dernier mon conta donc que les hommes envoyés sur Kerwan, assister le soldat Ranybax avaient capturés trois lombax, dont celui qui c'était échappé, le dirigeant de l'ordégat et le meilleur pour la fin, Ratchet, le héros galactique ! Ainsi, les hommes chargés d'assister le soldat Ranybax s'étaient montrés bien plus efficaces ? Certes le soldat fautif avait mit un mouchard dans l'armure du "fugitif", mais tout de même ! Bref, j'ordonna à mon interlocuteur de quitter mon bureau. Puis finalement, je ralluma mon visio-communicateur et contacta le personnel responsables du transport des lombax, ils venaient tout juste d'arriver sur orbite de la planète.
_ Emmenez immédiatement les lombax sur la station orbitale R6-89T, j'arrive sur le champ.
Je m'empressa d'éteindre le visio-communicateur, me leva puis sortit de mon bureau. Je traversa rapidement le couloir en direction du hangar, accompagné par quatre domestiques bien armées. Une fois arrivé dans le vaisseau, nous prîmes rapidement place. L'engin ne tarda pas à décoller en direction de la station orbitale.
La station orbitale était assez spéciale, toutes les parties d'habitations possédaient une gravité un peut plus basse que la normale, le hangar et les parties de stockage n'avaient tout simplement pas de gravité, par contre les zones d'emprisonnements étaient soumise à une gravité assez forte, de sorte à rendre l'environnement encore plus rude et réduire les évasions. Mais ce n'était pas ici que j'avais demandé à ce que l'ont livre les lombax, non c'était dans une salle isolée où la gravité était assez faible, je souhaitais m'entretenir avec eux, avant de les envoyer sur l'atmosphère Viceronnienne.
Bref, après l'arrivée du vaisseau sur la station orbitale, toujours accompagnée de mon escorte de domestique je pris le téléporteur pour finalement me retrouver dans la tête salle, avec en face les trois lombax. Je ne tarda d'ailleurs pas à prendre la parole.

_ Bienvenu sur R6-89T, lombax. Charmant n'est-ce pas ?


Dernière édition par Venel le Jeu 25 Mar - 5:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kozan
Lombax
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
40/500  (40/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Mer 24 Mar - 23:29

[HRP: Tentative d'RP à la première personne XD]

Bang! Voilà un son à réveiller les morts! Surtout quand il équivaut à 2 tonnes de métal qui s'écrase sur une plateforme de béton. Lorsque je me suis réveillé, je ne sentait plus le poid de l'armure qui pesait sur mon corps. Est-ce que j'avais perdu connaissance pendant la bataille? Tout ce dont je me souvenais...c'était que j'avais un blaster dans les mains...D'ailleurs...où il était ce blaster?

J'ouvris les yeux...Ça ressemblait bien à une navette de l'Olfaction, tout comme la première fois...Des parois en acier, un logo flamboyant composé de quatre losanges rougâtres. Ce n'est qu'après avoir regardé un peu autour de moi que je vis que j'était menotté et que je portais une fois de plus l'uniforme qui m'avait vêtu pendant une année durant. Avais-je fait tout cela pour rien? J'avais roulé le cazar dans la farine, je m'était battu contre lui, j'avais repoussé des gardes de l'Olfaction...pour rien?!

Cette sensation d'impuissance me démonta le moral d'un cran. Moi qui croyait que la liberté était pour bientôt, j'avais bien manqué mon coup. Voilà que je retournais à la case départ. Mais... à bien y penser, j'avais un avantage de plus, des amis. Ces deux Lombax n'allaient probablement pas rester les bras croisés longtemps. Après toutes les épreuves qu'ils avaient parcourus, ce n'était probablement une cellule en papier d'alu qui allait les retenir bien longtemps. Il y avait quatre gardes avec nous dans la soute, deux étaient assis sur les bancs ou nous étions tous, tandis que deux autres étaient postés devant la porte de sortie. Harzar et Ratchet avaient également étés sortis de leur rêveries quand la navette s'était posée.

La porte s'ouvrit finalement. Les gardes nous agrippèrent alors que nous étions encore à moitié dans les vapes. Ils nous amenèrent dans un complexe, dans une sorte de salle circulaire. On nous fit asseoir sur des bancs, sans bien sur nous enlever nos liens. Les gardes quittèrent. Nous attendîmes quelques minutes, avant qu'un bruissement de téléporteur résonne devant nous. C'était Venel, le gars qui m'avait emmené dans ce trou à rat pour la première fois. Il était accompagné de ses pions, comme d'habitude...


-Bienvenue sur R6-89T, Lombax. Charmant n'est-ce pas ?

Je m'abstint de répondre, ce n'était pas tellement indiqué dans ma situation. Si je voulais survivre, valait mieux ne pas mettre ce type en colère. Surtout que je savais qu'il allait me faire payer le coup de l'évasion...J'attendais maintenant de voir la réaction des deux autres captifs situés à ma droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratchet
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 1250
Exp:
75/500  (75/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Jeu 25 Mar - 0:05

[HRP: Tiens moi aussi, ça fait un moment que j'RP à la troisième! ^^]

J'ouvris les yeux...Nous étions dans une navette, tous les trois. Une navette de l'Olfaction évidemment. J'était assis sur un banc, juste à côté d'un type en armure, un garde de l'Olfaction. Je jetai un subtil regard juste derrière le garde, Kozan et Harzar étaient inconscients. Personne n'avait encore remarqué que j'était éveillé, j'estimai que c'était le moment de tenter de nous tirer de ce pétrin. Je me levai rapidement puis fonçai tête baissée sur un des gardes près de la porte. Surpris, il tomba sur le sol tandis que j'en profitai pour lui prendre les clés de menottes à sa ceinture. Malgré mes muscles engourdis suite au choc électrique que j'avais reçu, je parvint à me relever rapidement pour ensuite esquiver le deuxième garde qui se jeta sur moi. Ce dernier s'enfargea dans les jambes du premier puis tomba à son tour. Le temps que celui qui était assis près de moi se lève, j'eus le temps de déverouiller mes liens grâce aux clés. Je jetai les menottes par terre puis je frappai d'un coup de poing au visage le garde avant qu'il ne puisse réagir.

D'un second crochet, je le renvoyai s'asseoir sur son siège, où il ne bougeait plus. Le dernier et non le moindre se leva à son tour, agacé qu'il soit le dernier debout pour me neutraliser. Je lui sautai au cou avec une rapidité exemplaire puis commençai à l'étrangler. Il tenta de s'extraire de mon éttrinte, mais en vain. À ce moment, le co-pilote entra dans la soute, armé d'Un pistolet à fléchettes paralysantes. Il me tira dessus sans hésitation. Quelques secondes plus tard, le temps que le sédatif fasse effet, j'était déjà sur le sol, endormi.

Je me réveillai deux heures plus tard environ, lorsque la navette se posa sur la plateforme d'amarrage d'une station spatiale. La R6-89T selon les communications radios qu'échangeaient les gardes, qui étaient revenus à leurs postes. J'avais de nouveau des menottes aux poignets. Moi qui croyait sauver les Lombax qui étaient détenus par cette organisation de fous, j'était devenu l'un de leurs captifs. Lorsque la porte s'ouvrit, on nous emmena dans une salle où Venel arriva quelques minutes plus tard. Avec un air hautin, voir narcissique, le Cazar prit place au centre, où il regarda ses "invités" de haut pour ensuite placer une phrase épique.

- Bienvenue sur R6-89T, Lombax. Charmant n'est-ce pas ?

- Alors c'est vous qui tirez les ficelles? Je m'attendais à un gros blarg en armure de mercenaire, mais on dirait plutôt qu'on a affaire à un salaud à cravate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzar
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
45/500  (45/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Jeu 25 Mar - 22:24

[HRP: Bon je vais vous suivre à la first personne alors... ]

Le Vaisseau de ces ordures avait quitter Kerwan pour partir en direction de Zoordoom, l'enfer caché sous un ciel de paradis maintenant, j'étais dans un profond sommeil je n'entendais rien, j'étais complétement plonger dans mes rêves, je ne sentais rien même pas le mouvement du vaisseau, juste au moment ou j'entendu Ratchet qui tentait de prendre le contrôle, je commençais à ouvrir le yeux, mais j'étais trop épuiser pour venir en aide à Ratchet, malheuresement, il rata son coup et se reprit une flêchette qui l'assoma à nouveau, de même, la flêchette m'avais complétement neutraliser, j'en avais encore pour un moment d'inconscience, enfin je sentis la navette qui fit un geste brusque, sûrement qu'on devait arriver dans l'orbite de Viceron, l'heure fatidique aller bientôt arrivé, la sensation de se sentir enfermé à jamais, mais heuresement, cela n'allait pas durée trés longtemp, avant de me faire neutraliser dans le bar, j'ai eu le réflex d'actionner ma balise de détresse qui alerterait le reste de l'Ordégat, j'avais le présentiment qu'un gros coup allait se préparer.

Enfin j'entendit le vaisseau qui commençait à ralentir de plus en plus, je sentis des bras m'embarquer de force et les menottes qui me lasséraient les poignées.
Je retrouvît enfin ma vue et mon audition, j'étais vêtu d'un uniforme de prisonnier avec un bracelet à la cheville qui m'empécherait toute tentatives d'évasion, il seul pas en dehors du périmètre, et je finirais en un tas de cendres, mais je trouverais bien une solution pour enlever cette merde. Au loin je vit arriver le Cazar, ce mec ressemble bien à ce que je m'imaginer, le gars bourrer d'argent avec un million d'hommes à sa botte. Sa silhouette se rapprochait de plus en plus, rien qu'a le voir, cette homme me dégouté, je resta à le fixer jusqu'au moment ou il nous adressa la parole.

- Bienvenue sur R6-89T, Lombax. Charmant n'est-ce pas ?

- Alors c'est vous qui tirez les ficelles? Je m'attendais à un gros blarg en armure de mercenaire, mais on dirait plutôt qu'on a affaire à un salaud à cravate.


Je restais dans un grand silence et continue fixer ce monstre, Ratchet s'occupera de parler à ma place, de toute façon je n'est rien à dire à cette chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venel
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500 000 000 000 000 000
Exp:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Ven 26 Mar - 0:41

La salle dans laquelle était circulaire, le sol et le plafond étaient blanc, aussi, les parois hautes d'environs cinq mètres, étaient totalement vitrées, de sorte à ce que l'ont puisse admirer de vide spatial d'un coté et Viceron d'un autre. Au centre de la salle se trouvait un cercle élevé à un demi-mètre où je me tenait.
Comme dit précédemment, j'étais accompagné par quatre domestique, celles-ci contrairement à celles qui me servent pour diverses tâches ménagères, possédaient une tenue plus courte, permettant des déplacements plus rapides. Aussi, comme tout mon personnel domestique, elles étaient extérieure à l'Olfaction et formaient ma milice privée.
Les deux premiers lombax étaient assez silencieux, dommage, j'aurais tant voulu que les phrases crues fusent de tout les sens, c'était limite assez ennuyeux. Cependant, le pseudo-héros galactique ne mâcha pas ses propos, tant mieux, j'avais cru au début que cet entretient serait ennuyeux, peut-être que cela ne sera pas le cas. Ainsi, après un bref moment de silence, je repris la parole.
_ Certes, monsieur le héros galactique, certes.
Ensuite, j'ordonna à l'une de mes domestique de ramener le jeune Kozan à ma portée. Ce ne fut pas très long, d'ailleurs, malgré un physique fin, mon personnel était formé de sorte à avoir une certaine puissance physique. Le jeune lombax à mes pieds, je baissa ma tête, histoire de l'apercevoir, puis une fois de plus je repris la parole.

_ Tu ne peux échapper à ton "destin", tu es fais pour vivre en captivité, en te ramenant ici, les hommes de l'Olfaction t'on sauvé ! Tu es de nouveau dans ton habitat naturel, la crasse. Tu as choisi le mauvais camp. Si tu avais coopéré tu aurais eu un vrai avenir ici, au lieu de cela, tu croupiras dans une cellule si mal entretenue.
Ensuite je marqua une pause, puis je me tourna vers la planète, en la pointant du doigt.
_ Ceci... Ceci est la futur capitale de Polaris. Nous sommes actuellement en train de modifier l'environnement de la planète et nous serrons bientôt en mesure d'y implanter un nombre conséquent de personnes. Une fois que nous aurons percé le secret que cache votre cerveau... Toute personne faisant partit de l'élite de la société, pourra créer sa propre source d'énergie et même la revendre au peuple, pour le maintenir dans une continuelle dépendance ! Mais avant d'atteindre ce rêve, il faut faire des sacrifices. Et c'est vous les sacrifices.


Dernière édition par Venel le Sam 27 Mar - 3:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kozan
Lombax
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
40/500  (40/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Ven 26 Mar - 1:13

Je n'eus pas même le temps de souffler. En effet, peu après la phrase provocante lancée par Ratchet, Venel demanda à ses domestiques de m'approcher. Même pas capable de se déplacer lui-même, c'est ce qui arrive quand on a trop d'amour propre comme ce type. Il baissa la tête puis me regarda droit dans les yeux. Décidément ce type s'arrangeait pour que tout le monde le déteste.

_ Tu ne peux échapper à ton "destin", tu fais pour vivre en captivité, en te ramenant ici, les hommes de l'Olfaction t'on sauvé ! Tu es de nouveau dans ton habitat naturel, la crasse. Tu as choisi le mauvais camp. Si tu avais coopéré tu aurais eu un vrai avenir ici, au lieu de cela, tu croupiras dans une cellule si mal entretenue.

Qu'un ramassis de conneries, comme à son habitude. Au moins il restait constant dans son humeur. Pour être honnête, je m'attendais à pire, mais non, il se moquait de moi, tout simplement. Je pris cela simplement comme une invitation à alimenter le feu. Je n'avais pas parlé à ce connard depuis un an, et maintenant, j'avais l'occasion de me vider le coeur si on peut dire. Avant que je ne puisse placer la moindre phrase, il continua son monologue de mégalomane. Je me demandait si le Cazar perdait simplement la boule où s'il croyait vraiment ce qu'il racontait. Comme si le secret de rendre les planètes invivables se trouvait dans notre cerveau, complètement idiot. Puis finalement, je me ravisa de l'insulter. Venel avait l'air de complètement se foutre de qui dirigeait Polaris. Il avait l'air de se foutre des intentions de l'Olfaction. Ce qui l'obsédait, c'était cette foutue planète. Dans ce cas, il ne restait plus qu'une carte diplomatique à jouer...

- Vous aussi vous êtes dans le mauvais camp Venel...Si vous avez des intentions nobles comme rendre des planètes vivables et contribuer à la colonisation, pourquoi vous allier à une bande de fanatiques comme l'Olfaction? Ce ne sont que des terroristes, vous valez mieux que ça. Si vous reniez l'Olfaction et que vous nous rendez notre liberté, nous collaborerons avec vous...

Voilà, si ça ça ne fonctionnait pas...il faudrait en venir à s'échapper à la manière forte. Mais comme on dit, l'union fait la force. Si Venel refusait de m'écouter, chose qu'il allait probablement faire, je suis certain que Ratchet, Harzar et moi allions réussir à nous évader, peu importe la méthode employée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratchet
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 1250
Exp:
75/500  (75/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Ven 26 Mar - 1:28

[HRP: C'est loin d'être excellent mais bon, pas grand chose à dire...^^]

Ma phrase n'eut aucun effet, pas celui voulu en tout cas. La provocation ne semblait pas fonctionner avec le Cazar. Il ne répondit qu'en acquiesçant. Il se tourna ensuite vers son personnel pour leur demander d'approcher le petit. À un moment, j'ai eu peur qu'il l'élimine, un mégalomane comme Venel aurait probablement eut cette réaction suite à l'évasion de Kozan. Mais à la place, il se contenta de le regarder puis ensuite de l'humilier. Il se retourna vers une fenêtre, qui était magnifique en passant, puis il contempla la planète tellurique Viceron.

_ Ceci... Ceci est la futur capitale de Polaris. Nous sommes actuellement en train de modifier l'environnement de la planète et nous serrons bientôt en mesure d'y implanter un nombre conséquent de personnes. Une fois que nous aurons percé le secret que cache votre cerveau... Toute personne faisant partit de l'élite de la société, pourra créer sa propre source d'énergie et même la revendre au peuple, pour le maintenir dans une continuelle dépendance ! Mais avant d'atteindre ce rêve, il faut faire des sacrifices. Et c'est vous les sacrifices.

C'est nous les sacrifices...et puis quoi encore...Est-ce nécessaire de tuer des gens pour en enrichir d'autres? Balivernes. Je restai muet sur ma chaise, même si j'avais plus qu'envie de régler son compte a ce businessman. À la place, à ma très grande surprise, ce fut Kozan qui l'interpela, brisant sa bulle de mégalomanie. Après quelques mots, j'était stupéfait, comment Kozan pouvait-il prendre cet idiot en pitié. Mais lorsqu'il en arriva à "...Que vous nous rendez notre liberté", je compris le stratagème. Excellent, surtout pour son jeune âge.

La discussion prendrait nécessairement un tournant différant, et cela me plaisait. La balle était dans le camp de Venel. Et si l'astuce de Kozan fonctionnait, cela signifiait non-seulement que nous serions libres, mais nous serions aussi alliés à un des hommes de plus puissants de Polaris, aussi fou soit-il. À bien y penser, même si cela ne fonctionnait pas, ça ferait penser à Venel que ce stratagène était notre dernier recours. Or, il restait l'Ordégat, des extrémistes, certes, mais nous n'avions pas le choix, c'était ça où la vie en cellule. Le choix était peu difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzar
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
45/500  (45/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Ven 26 Mar - 23:01

Ce Cazar ne peut compter, que sur son personnel, je me demande bien comment il ferait sans eux, il serait sûrement enfermé dans son habitation à quadruple verroux, mais bon passons au chose sérieuse, il fallait bien trouver un moyen de se sauver de cette enfer, je ne pourrais pas supporter de rester enfermé, même pas enfermé je commençais à m'ennuyer, je laissa Ratchet et Kozan continuaient à parler à ce dénommé Venel, cette pourriture si puis-je dire. Il y avait bien un moyen d'enlever ce foutu collier. L'Ordégat allait bien intervenir d'ici peu, j'ai confiance en mes hommes. Voilà que Venel commençais à conter sa vie, il expliqua en clair son amour pour cette planète, la futur capital de Polaris...

_ Ceci... Ceci est la futur capitale de Polaris. Nous sommes actuellement en train de modifier l'environnement de la planète et nous serrons bientôt en mesure d'y implanter un nombre conséquent de personnes. Une fois que nous aurons percé le secret que cache votre cerveau... Toute personne faisant partit de l'élite de la société, pourra créer sa propre source d'énergie et même la revendre au peuple, pour le maintenir dans une continuelle dépendance ! Mais avant d'atteindre ce rêve, il faut faire des sacrifices. Et c'est vous les sacrifices.

Des sacrifices ? Jamais je ne serais sacrifice de cette pourriture, je pourrais enduré toute les souffrences qu'il faudra, mais je ne serais en aucun cas un sacrifice, et je crois que Ratchet et Kozan en pense de même, mais cela ne réglera pas notre problème, nous allons bientôt lui filé entre ses pattes, Kozan tenta d'attendrir cette pourrir sans coeur, une tâche impossible, mais qui ne tente rien n'a rien.

- Vous aussi vous êtes dans le mauvais camp Venel...Si vous avez des intentions nobles comme rendre des planètes vivables et contribuer à la colonisation, pourquoi vous allier à une bande de fanatiques comme l'Olfaction? Ce ne sont que des terroristes, vous valez mieux que ça. Si vous reniez l'Olfaction et que vous nous rendez notre liberté, nous collaborerons avec vous...

Jamais je ne collaborerais avec eux, si on m'y force, se ne sera pas de longue durée, un couteau dans le dos y sera vite planté, ce Cazar ne valait strictement rien, même pas la moitié de son montant économique, qui n'est même pas comptable, c'est juste un Mégaloman assoifé de sang, c'est l'image qu'il montre...
Enfin je me permis d'adressais une parole.

- Alors le grand chef, qu'est-ce que tu fait de nous maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venel
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500 000 000 000 000 000
Exp:
0/500  (0/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Dim 28 Mar - 3:22

C'était la meilleur, ça ! Moi ? M'allier avec eux ? Et puis quoi encore ? Qu'ils demandent que je me coupe moi même ma tête pour eux, tant qu'ils y sont ! Décidément, les lombax m'étonnerons toujours. Toujours. Sérieusement qu'aurais-je à gagner ? Cela me servirait-il à quelque chose ? À vrai dire, j'ai un plan bien précis et l'Olfaction est ma pièce maîtresse actuelle, je n'en ai vraiment pas grand chose à cirer de leurs idéaux fascistes. D'ailleurs ils sont prêts à mourir pour défendre les-dits idéaux. Cela en fait une bonne force d'invasion fidèle et efficace. L'Olfaction a encore de beau jour devant elle et avec, mon porte-monnaie. Tout cela pour dire que c'était la demande la plus déplacée qu'il m'ait été donné de recevoir. Le plus amusant étant que la personne qui avait formulée cette demande était au sol, cachée par mon ombre.
Je ne pu donc m'empêcher de rire, c'était trop bon, la situation était trop énorme pour être vraie, ou étaient donc les caméras cachées ? Quelle émissions m'avait-elle piégé ? Enfin, il fallait quand même que je garde un peut de sérieux, même si j'avais la situation bien en main, c'est un peut exagéré de ma part de rire ainsi. Et donc, je stoppa net, tel une machine subitement déconnectée. Puis, je fixa le jeune lombax et lui répondit, d'un ton amusé.

_ Non, c'est juste vous qui êtes dans le mauvais camp. Puis je releva la tête en direction des deux autres lombax. Vous êtes insignifiant. Trois vie, juste trois vie pour permettre à qui le souhaite de pouvoir par la suite créer sa propre source d'énergie. Mais avant de créer de tels implants cérébraux, il faut bien savoir comme tout cela fonctionne, en échange de vos libertés et de vos vies.
Je demanda ensuite à l'une de mes domestique de ramener le jeune lombax vers les autres et par la même occasion saisir le dirigeant de l'Ordégat. Oui, cette chose était bien le dirigeant de cette bande de socialiste extrémistes qui s'étaient fixés comme objectif d'éradiquer l'Olfaction. Bref, la besogne fut rapidement exécutée et le chef de l'Ordégat avait prit la place du jeune Lombax, ce dernier lui, était revenu à son emplacement initial aux cotés de Ratchet.
_ Mine de rien, mes domestiques sont plus fortes qu'elles n'y paraissent, n'est-ce pas ? Grâce et robustesse. Je marqua une courte pause et dévisagea le lombax, ce dernier semblait assez fort, sûrement un combattant. Ainsi, c'est vous mon "rival" ? Quelle position bien drôle vous occupez actuellement. Vous n'atteignez même pas mes pieds ! Certes, si vous étiez libres vous aurez pu facilement me maîtriser. Malheureusement, mon intellect, mon influence et mon pouvoir sont les facteurs qui ont résulté à cette situation. Vous avez beau être fort, cela ne vaut rien. Je marqua de nouveau une pause, puis je repris d'un ton plus grave. Je suis sur que votre organisation ne va pas tarder à venir... Mais un tel affrontement spatial serait de la pure folie...
Ceci étant dit, je me retourna en direction d'une autre de mes domestique puis lui ordonna de désactiver la gravité artificielle qui était déjà assez faible, de détacher le module de la station, ainsi que d'éteindre la lumière. La rapidité de l'exécution de la tâche fut presque troublante, mais certes. Maintenant la salle n'était éclairée uniquement que par la lumière reflétée par Viceron. Bref. Enfin libéré de pesanteur artificielle, je me positionna vers le plafond de la salle.
_ Nous avons développés une nouvelle arme psychique prête à toute éventualité. Et cette arme, c'est cette salle.
En plus d'utiliser des armes immatérielles, la salle s'alimentait en captant les ondes s'échappant des trois créatures, ondes naturelles. Aussi naturel que le simple fait de respirer.


Dernière édition par Venel le Dim 28 Mar - 6:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kozan
Lombax
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
40/500  (40/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Dim 28 Mar - 4:14

J'avais l'air bien con moi maintenant. Moi qui avait pensé ne serait-ce qu'une seconde que cette stratégie allait fonctionner. Je me sentait vraiment comme un moins que rien quand Venel a commencé à rire. Nous ne pouvions plus que compter sur notre ingéniosité pour trouver un moyen de sortir de nos cellules lorsque nous en arriverons là. Je regardai le cazar droit dans les yeux puis une fraction de seconde plus tard, il détourna le regard, regardant Ratchet et Harzar pour ensuite entamer un deuxième monologue.

_ Non, c'est juste vous qui êtes dans le mauvais camp. Puis je releva la tête en direction des deux autres lombax. Vous êtes insignifiant. Trois vie, juste trois vie pour permettre à qui le souhaite de pouvoir par la suite créer sa propre source d'énergie. Mais avant de créer de tels implants cérébraux, il faut bien savoir comme tout cela fonctionne, en échange de vos libertés et de vos vies.

Et dire que j'avais ignoré pendant tout ce temps que nous, les Lombax, disposions d'une sorte d'énergie. Étrangement, personne n'avait appris à maîtriser ou utiliser cette puissance. Serait-il possible de l'utiliser à nos fins? Comme par exemple pouvoir faire léviter des objets. Je m'interrogeai grandement sur cette pensée. Si c'était possible, il fallait bien que quelqu'un y arrive un jour...

À peine eus-je le temps de me sortir de mes rêveries que Venel ordonna qu'on me ramènes sur mon siège tandis que ses domestiques amenèrent Harzar à ma place. Je trouvais grotesque qu'il puisse nous traiter ainsi, pourquoi ne pas simplement nous demander de nous avancer s'il voulait nous parler? Pourquoi nous rabaisser de la sorte? N'étions-nous que de simples signes de boulons à ses yeux? C'était à se demander si cet énergumène avec un coeur. Quand ses domestiques m'eurent déposé sur mon siège, je sentit une pression à la cheville. Je regardai puis constata qu'une sorte de bracelet en métal y était accroché. Il clignotait...étrange...

Venel commença un autre discours, qu'il adressa à Harzar, il parlait d'organisation, de force brute, sans oublier de se mettre lui-même en valeur. Il prit une pause puis devina qu'Harzar avait alerté son organisation. J'ignorais de quoi il s'agissait mais je compris qu'Harzar était quelqu'un d'important et que ses troupes pourraient nous faire sortir de ce cauchemar. Mais Venel ne comptait pas rester là sans rien tenter. Il ordonna à l'une de ses jolies subordonnées de désactiver la gravité artificielle, de détacher le module de la station puis finalement, d'éteindre la lumière, détail croustillant qui semblait bien inutile.

Une fois ses domestiques exécutées, nous vîmes depuis la baie vitrée notre module s'éloigner doucement de la station, à une vitesse lente et constante. Nos sièges rentrèrent dans le sol par le biais de trappes qui se refermèrent aussitôt, puis nous flottions dans les airs.


- Qu'est-ce que vous manigancez encore Venel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ratchet
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 1250
Exp:
75/500  (75/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Dim 28 Mar - 9:01

[HRP: Dsl du court post et de sa qualité merdique...encore, mais ya rien a dire pour l'instant XD]

Je me sentais inutile. Il n'y avait pas d'ouverture de combat, rien, la pièce était envahie par les domestiques de Venel puis menottés, je ne servais pas à grand chose pour combattre. Je remarquai à mon tour un bracelet à ma cheville, ce devait être une sorte de dispositif qui devait nous exécuter ou nous neutraliser si nous tentions de nous échapper. Venel nous insulta une fois de plus, puis fit venir Harzar à la place de Kozan. Il le brutalisa, puis le rabaissa inutilement.

Venel demanda finalement à l'une de ses domestiques d'éffectuer une tâche dont je ne me souvenais déjà plus, étant encore sous le buzz du choc électrique et de la fléchette paralysante. J'était vraiment entre deux eaux. Je me rendit ensuite compte que la salle bougeait, puis que nous flottions. La gravité artificielle venait surement d'être désactivée. Les bans se rétractèrent dans le sol sous notre étonnement. Venel parla ensuite de cette salle comme une sorte d'arme psychique et qu'un affrontement spatial entre l'Olfaction et l'Ordégat ne pouvait avoir lieu ici.


Je me tut encore une fois, puisque Kozan demanda approximativement la même chose que ce que j'aurais demandé à Venel moi-même.

- Qu'est-ce que vous manigancez encore Venel?

Même le plus jeune d'entre nous avait plus d'énergie que moi, lui qui avait eu une vie remplie de tranquilité. J'était à bout, j'avais bien besoin d'un boost de nanotech, sans quoi j'aurais pu tomber dans les pommes à n'importe quel moment. Le mal de tête était insupportable et je ressentait des picotements à l'intérieur de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzar
Administrateur
avatar


Fiche Technique
Boulons: 500
Exp:
45/500  (45/500)

MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   Dim 28 Mar - 16:46

Venel continué de martyriser le jeune Lombax, il le rabaisser, mais pour qui se prenait-il. Nous n'avions aucune issue d'échapatoire, comment faire avec ses menottes et un drôle de dispositif autour de la cheville. Venel fit signe à un de ses sbires de ramener Kozan à sa place, d'un coup deux d'entre eux me prirent de force, je ne pouvais même pas me défendre. J'était aux pieds du Cazar, il me regardait d'un oeil dominant, l'ère de dire "c'est moi qui commande, tu es sous mon pouvoir", sa me fait bien rire, quelle minable.

_ Mine de rien, mes domestiques sont plus fortes qu'elles n'y paraissent, n'est-ce pas ? Grâce et robustesse.


- Oue, programmés pour servir sans rien dire, hum... C'est sur qu'avec sa on fait le malin. Dis-je d'un ère ironique.

- Ainsi, c'est vous mon "rival" ? Quelle position bien drôle vous occupez actuellement. Vous n'atteignez même pas mes pieds ! Certes, si vous étiez libres vous aurez pu facilement me maîtriser. Malheureusement, mon intellect, mon influence et mon pouvoir sont les facteurs qui ont résulté à cette situation. Vous avez beau être fort, cela ne vaut rien. Je suis sur que votre organisation ne va pas tarder à venir... Mais un tel affrontement spatial serait de la pure folie...


- Oui c'est bien moi qui te fera bientôt manger le sol de ta planète, je n'atteint peut-être pas tes pieds et il me reste ma dignité, chose que tu n'a pas. Bien vous avez deviné que l'Ordégat allait se pointer, mais même un môme de cinq ans l'aurait sut. Sache que l'Ordégat ne craint pas la folie.

Cet homme avait deviné que l'Ordégat allait venir, mais c'était plus que prévoyant. L'assaut sera peut être de la folie pure, mais les attaques de l'Olfaction n'arrèterons pas l'Ordégat. La pièce devenait de plus en plus bizarre, le module s'éloigna de plus en plus de la station, mais qu'allez-il nous faire ? Où allions nous ?, de nombreuses questions se posés. Mais commen fonctionnait cette machine ?


- Qu'est-ce que vous manigancez encore Venel ?

L'argent ne suffisait pas à Venel, ce gars était tout simplement fou, il est assoifé de pouvoir et de puissance, il faut l'arrêter au plus vite. Si quelqu'un ne nous venait pas en aide au plus vite, il faudra se débrouiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orbite de Viceron, trois invités spéciaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orbite de Viceron, trois invités spéciaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ratchet & Clank Universe :: Galaxie de Polaris :: Planète Viceron-
Sauter vers: